Actus 25/11/2019

 

La Française Shainez El Haimour (Nonancourt) a remporté une belle médaille de bronze, la 1ère de l’histoire de France, au World Open Tournament qui s'est achevé dimanche à Tokyo. Grosse déception en revanche pour Antonio Tusseau (ACBB). En 8e de finale (top 16), il s’est incliné contre le futur finaliste, le Russe Eremenko, sur décision après prolongation. Une 12e édition marquée par un excellent niveau général et l’ultra-domination des Russes et des Japonais (14 sur 16 en 8e, 8 sur 8 en ¼ de finale), une ½ finale et une finale dantesques remportée par le Japonais Mikio Ueda, une première depuis 2003.

 

Par Ludovic Mauchien

Photo : DR

 

Actus 23/11/2019

 

Antonio Tusseau s’est qualifié pour le dernier jour et intègre le Top 32 du World Open Tournament en remportant ses 3 premiers combats à Tokyo, dont 2 aujourd’hui. De son côté, Shainez Elhaimour a elle aussi gagné ses 3 combats aujourd’hui et s’est qualifiée pour les ½ finales du tournoi féminin. Une première pour une Française. Voici le Top 32.

Par Ludovic Mauchien

Photo : L. Mauchien

 

Actus 21/11/2019

 

Il a été vice-champion du monde WKF en 1992, 3 fois champion du monde par équipe de 1994 à 1998. Une fois sa carrière de haut niveau terminée, la trentaine passée, il s’est passionné pour le Kyokushinkaï, qu’il pratique désormais depuis plus de 10 ans. Son club ? L’ACBB de Jacques Legrée, d’Antonio Tusseau aussi, l’un des 6 favoris du 12e World Open Tournament (22-24 novembre). Arbitre, coach à ses heures, un brin mentor de « Tonio », il nous livre son ressenti sur le Kyokushinkaï et son protégé.

 

Par Ludovic Mauchien

Photo : L. Mauchien

 

Actus 19/11/2019

 

3 journées de combat d’affilée, sans catégorie de poids, sans protection, au KO. Yes sir ! Ca, c’est du tournoi de Karate-Do ! C’est le World Open Tournament du Kyokushinkaï (IKO) organisé tous les 4 ans depuis 1975. 166 guerriers et 34 combattantes le 1er jour. 1 survivant le 3e jour après 8 combats. Celui qui gagne, c’est un mental de ouf’, un corps d’acier trempé, celui qui est capable de surmonter la douleur, bref, c’est le plus fort. La 12e édition, c’est cette semaine (22-24 novembre à Tokyo). La légende continue de s’écrire… On vous la raconte…

 

Par Ludovic Mauchien

Photos : L. Mauchien / DR

 

Actus 20/11/2019

 

Pour la 1ère fois de l’histoire, un Français figure parmi les favoris au titre suprême, décerné tous les 4 ans lors du World Open Tournament. Le 12e du nom se déroule ce week-end à Tokyo (22-24 novembre). Antonio Tusseau est déjà sur place depuis une semaine. Il s’entraîne à fond depuis 6 mois, on pourrait même dire depuis 10 ans. Double champion d’Europe, double vainqueur du « All American Open », le prodige français, 28 ans, arrive à maturité. Il a poli son style sans gommer sa folie. Il a pris 10 kg pour frapper plus fort. Il est parti s’immerger en Russie et au Japon… Et si c’était son année ? Le moment de l’ultime vérité (kyokushin) est arrivé !

 

Par Ludovic Mauchien

Photo : L. Mauchien

 

Actus 23/06/2019

Il n’était pas à 100%. Il se rendait à New York pour se placer en vue du World Open de novembre. Pour la 2e fois en 3 éditions, le Français Antonio Tusseau (ACBB) a remporté le « All American Open » (22 juin). De son côté, Shainez El Haimour (Nonancourt) prend une belle 3e place frustrante en Open après avoir gagné chez les poids moyens. En Kata, Johanna Boissinot (Lyon), éliminée en ½ finale, a frôlé le podium. Maxime Demeautis et Amine Kanane chutent au 1er tour. Le classement complet.

 

Par Ludovic Mauchien

Photos : DR